Aller au contenu principal
Hommage aux gens du fleuve

Corporation des gestionnaires de phares de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent (2015)

Sa contribution à la vie maritime québécoise

En 2015, le Musée maritime du Québec (MMQ) rend hommage à la Corporation des gestionnaires de phares de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent. L’organisme à but non lucratif a été fondé en 2001 afin de veiller à la conservation et la mise en valeur des phares. Il vise aussi à sensibiliser différents publics aux enjeux et aux problématiques liés à ces symboles d’un temps révolu. Le MMQ tient à souligner le travail et le dévouement de la Corporation et de ses membres. Grâce à leurs efforts soutenus et leur vision, non seulement la préservation des phares est assurée, mais l’engouement pour ces derniers est grandissant.  

Le Musée applaudit la passion et la rigueur qui portent les bénévoles et administrateurs des différents phares membres de la Corporation. Ensemble, ils ont su structurer la recherche de financement, développer des ententes commerciales, assurer l’intégrité des phares et rehausser leur visibilité.  

La genèse de la Corporation

L’idée maitresse derrière la fondation de la Corporation était de réunir les efforts isolés de quelques gestionnaires de phares pour arriver à commercialiser une Route des phares, un concept qui serait facilement exportable et qui mettrait en valeur le patrimoine maritime québécois. Le développement rapide de la Corporation à ses débuts et la vitalité de l’organisation aujourd’hui est dû au travail de nombreux passionnés. L’apport de Serge Guay et Annemarie Bourassa (du Musée de la mer – aujourd’hui connu sous le nom du Site historique de la Pointe-au-Père) ainsi que celui des membres de l’exécutif de la Corporation en 2015 : Peter Noreau, Jean Cloutier et Arlette Fortin a cependant été souligné lors de l’hommage.