Aller au contenu principal
Hommage aux gens du fleuve

Raymond Bérubé (2013)

Sa contribution à la vie maritime québécoise 

En 2013, le Musée maritime du Québec rend hommage à Raymond Bérubé, télégraphiste et marin pour la Marine royale canadienne durant la Deuxième Guerre mondiale. Enrôlé à Québec en 1941, alors âgé de 20 ans, il suit une formation et un entrainement, puis devient télégraphiste. Deux ans plus tard, il effectue son premier voyage dont le but est de rapporter des navires afin d’élargir les effectifs de la Marine sur l’Atlantique Nord. Vétéran de la Deuxième Guerre mondiale, il continue de voyager, notamment pour le coulage du sous-marin U-575. À la fin de la guerre, M. Bérubé revient à Québec, puis travaille sur la terre ferme, pour les chemins de fer, durant 37 ans.

Qui est Raymond Bérubé ?

Né en 1922 à Sainte-Anne-de-la-Pocatière, Raymond Bérubé est maintenant établi sur le bord du fleuve Saint-Laurent, à Saint-Jean-Port-Joli. Le récit de son expérience vécue durant la Deuxième Guerre mondiale est présenté au Musée maritime du Québec dans l’exposition permanente Racines de mer.