Expositions temporaires

Frankling_ecrannum_1200x718

 SUR LES TRACES DE FRANKLIN

L’exposition portative se trouve dans la Galerie Sigmund Samuel du Canada au ROM et dans neuf autres institutions canadiennes dont le Musée maritime du Québec. Vérifiez régulièrement auprès des partenaires du réseau muséal de l’expédition Franklin pour connaitre les dernières nouvelles.

* Du nouveau! L’équipe d’archéologie subaquatique de Parcs Canada a confirmé la découverte du HMS Terror, le deuxième navire de la tragique expédition Franklin entreprise en 1845 pour découvrir le passage du Nord-Ouest. 

Revivez avec nous l’une des plus grandes expéditions de recherche de l’histoire canadienne en vue de retrouver les navires perdus de l’expédition Franklin, une aventure engagée dans l’Arctique voilà 170 ans qui s’est achevée tragiquement.

Cette histoire, qui a inspiré des chansons populaires et des récits de voyage pendant plus d’un siècle, débute en 1845, lorsque l’explorateur britannique sir John Franklin mène une expédition très attendue dans l’Arctique.

Cette mission vise à acquérir de nouvelles connaissances scientifiques et à découvrir le passage du Nord-Ouest. Avec deux navires, le HMS Erebus et le HMS Terror, et 134 hommes d’équipage, l’expédition Franklin dispose alors du meilleur équipement existant pour s’aventurer dans les eaux arctiques. Trois ans plus tard, sans nouvelles de Franklin, de son équipage et de ses navires, d’innombrables efforts de recherche sont déployés pour retrouver cette expédition qui mobilise l’attention internationale.

La fascination internationale suscitée par cette énigme maritime a redoublé depuis que Parcs Canada et ses partenaires ont découvert le HMS Erebus en 2014 et le HMS Terror en 2016. Les fouilles archéologiques effectuées aujourd’hui dans les épaves, conjuguées à la recherche du HMS Terror qui se poursuit, promettent d’élargir nos connaissances sur le Nord, l’océan et le sinistre destin de Franklin.

Le réseau Franklin

Sur les traces de Franklin, la nouvelle exposition interactive et portative du ROM, permet de suivre les différentes étapes de cette incroyable expédition. Présentée à des moments différents dans dix musées au pays, elle situe les mystères entourant le tragique voyage de Franklin dans le contexte historique des sciences et de l’exploration, examinant les mobiles de l’expédition et les indices laissés par les premiers efforts de recherche. L’exposition fait le lien avec les investigations actuellement menées dans l’Arctique et présente les méthodes et résultats de la recherche scientifique effectuée dans le Nord canadien.

Cette exposition à l’échelle nationale est la pierre angulaire du Projet Franklin, initiative novatrice dirigée par le ROM, en collaboration avec Parcs Canada et le réseau des musées d’histoire. Durant trois ans, le ROM et ses partenaires présenteront la technologie de pointe et les remarquables résultats relatifs à l’expédition Franklin par des activités spéciales, des conférences et une programmation inspirante.

Restez à l’écoute pour découvrir les activités à venir concernant le Projet Franklin.

Participez aux échanges sur le Projet Franklin

#MissionErebusTerror

#HMSErebus

#Franklin

#FranklinFriday

@ROMtoronto

@ParksCanada

@PCArchaeology

Donateurs

L’histoire de Franklin mobilisera les Canadiens grâce à la générosité de donateurs, dont la W. Garfield Weston Foundation, commanditaire de l’exposition; le gouvernement du Canada; l’Arctic Research Foundation; Isles Foundation Incorporated–The John E. Irving Family; la WB Family Foundation; et Andrew et Valerie Pringle. Leur vision permettra à tous les Canadiens et Canadiennes d’explorer cet événement marquant de notre histoire.

Le Musée royal de l’Ontario et Parcs Canada sont les partenaires et les porteurs du projet Sur les traces de Franklin.

CoverFB-ExpoRadeau

L’ATLANTIQUE EN RADEAU,

88 JOURS À LA DÉRIVE

À partir du 15 juillet 2016, le Musée présente l’exposition temporaire L’Atlantique en radeau, 88 jours à la dérive dans l’espace Chalouperie. L’exposition permet d’apprécier le radeau L’Égaré II, reproduit à l’échelle 1/3 et elle raconte, sous la forme d’un journal de bord illustré, l’odyssée incroyable de trois hommes et deux chats. Pour accompagner le propos, un documentaire de 15 minutes réalisé par Ryan Barnett est présenté en continu.

De plus, nous vous invitons à écouter en ligne dès maintenant une entrevue fascinante menée par Judith Douville en août 2013 au Musée de la mémoire vivante à Saint-Jean-Port-Joli.  Découvrez l’histoire d’Henri Beaudout, résistant dans le maquis durant la Seconde Guerre mondiale et chef d’une improbable expédition réalisée en 1956 en radeau primitif.

M. Beaudout est le seul membre de l’équipage encore vivant.

Un récit captivant que vous pouvez revivre en écoutant cette entrevue : 

Le Musée maritime du Québec tient à remercier le Musée de la mémoire vivante de Saint-Jean-Port-Joli pour le prêt de cette entrevue audio de 59 minutes et 40 secondes.

 

 

    présente

Ces bateaux qui n'allaient nulle part au Musée maritime du Québec 2017

L’exposition Ces bateaux qui n’allaient nulle part au Musée maritime du Québec  présentée en 2017

Aller à la barre d’outils