Aller au contenu principal
À propos du Musée maritime du Québec

L’histoire du Musée, d’hier à aujourd’hui

L’année officielle de fondation du Musée maritime du Québec est 1968. C’est l’Association des marins de la vallée du Saint-Laurent qui est derrière cette initiative culturelle importante. Ses objectifs sont alors de :

  • faire rayonner le riche patrimoine maritime québécois ;
  • mettre en valeur les métiers liés à la navigation et ses marins ;
  • souligner les liens forts qui unissent les Québécois au fleuve Saint-Laurent.

Plus de 50 ans plus tard, le Musée a réussi à se tailler une place de choix parmi les plus importants musées maritimes en Amérique. Voici les étapes charnières de son évolution.

Les évènements marquants

1920 : L’Association des marins de L’Islet est fondée.

1965 : L’Association des marins de la Côte-du-Sud est fondée.

1968 : Le Musée maritime de la Côte-du-Sud est fondé.

1969-70 : Le ministère des Affaires culturelles du Québec dépose au Musée sa collection nationale maritime.

1973 : Relocalisation du monument Bernier sur le terrain du musée. Il avait été initialement érigé à proximité de la salle paroissiale de L’Islet-sur-Mer, en juin 1962.

1974 : Le Musée maritime de la Côte-du-Sud est officiellement dédié à la mémoire du capitaine Joseph-Elzéar Bernier. Il est désormais désigné sous le nom de Musée maritime Bernier.

1975 : Le Musée reçoit son accréditation comme musée privé par le ministère des Affaires culturelles du Québec.

1976 : Le Musée acquiert la maquette géante du navire Arctic, oeuvre de Lucien Leclerc, batelier miniaturiste de Saint-Jean-Port-Joli.

1979 : 

  • Grâce à la générosité du groupe CSL ltée, le Musée devient propriétaire du voilier J.E. Bernier II, qui navigua l’Amérique du Nord à partir de Montréal jusqu’à l’Arctique par le passage du Nord-Ouest et le canal de Panama. 
  • Le Musée du Québec, aujourd’hui le Musée national des beaux-arts du Québec, dépose sa collection en patrimoine maritime.

1980 : La Garde côtière canadienne remet au Musée, par l’entremise de la Corporation des biens de la Couronne et des Musées nationaux du Canada, le brise-glace Ernest Lapointe.

1981-82 : Le Musée est complètement réaménagé pour répondre aux normes muséologiques.

1983 : Le Musée acquiert l’hydroptère Bras d’Or.

1985 : La Fondation du Musée maritime Bernier est créée.

1990-92 : Des travaux majeurs de restauration sont effectués sur le brise-glace Ernest Lapointe.

1994 : Le parc d’interprétation de la mer est créé et l’hydroptère Bras d’Or est ouvert au public.

1996-97 : Avec l’ajout de la chalouperie (aire d’interprétation, d’exposition et de construction d’embarcations traditionnelles), le Musée crée un site qui se compare aux grands musées maritimes dans le monde.

1998 : Le Musée maritime Bernier change de nom et devient le Musée maritime du Québec.

2008 : Le Musée maritime du Québec fête ses 40 ans. Participation au 400e anniversaire de Québec avec l’exposition Bleu de mer, blanc d’ivoire au bassin Brown.

2009 : 

  • Le Musée maritime souligne le centenaire de la prise de possession au nom du Canada des terres de l’archipel arctique par le capitaine J. E. Bernier et son équipage. 
  • Début des travaux de rénovation de ces lieux : le pavillon Joseph-Elzéar Bernier et l’ancienne Banque Nationale. Le pavillon d’accueil est également construit. 

2010 : Inauguration du nouveau musée rénové.

2013 : Inauguration de la nouvelle exposition permanente Racines de mer.

2014 : Le Musée dévoile les résultats d’une analyse chimique sur le contenu de bouteilles retrouvées sur l’épave de l’Empress of Ireland. Ces bouteilles font partie de la collection du Musée. 

2015 : Le Musée participe au projet « Acquisition de connaissances sur les épaves du Saint-Laurent » en partenariat avec le Centre interdisciplinaire de développement en cartographie des océans, le Cimetière du Saint-Laurent et l’Observatoire global du Saint-Laurent. 

2016 : 

  • Le ministère de la Culture et des Communications du Québec désigne le capitaine Joseph-Elzéar Bernier à titre de personnage historique en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. 
  • Le Musée joint le réseau muséal du projet Franklin, composé de dix musées canadiens.

2017 : L’Institut de recherche en histoire maritime et archéologie subaquatique devient partenaire du Musée.

2018 : Le Musée célèbre son 50e anniversaire de fondation. Il inaugure une nouvelle exposition permanente dans la chalouperie, Le temps des chaloupes. 

2019 : Le Musée est reconnu comme une institution muséale agréée par le ministère de la Culture et des Communications du Québec. 

2020 : 

  • En raison de la pandémie de COVID-19, le 14 mars à 16 h, le Musée ferme ses portes au public à la suite du décret concernant la déclaration de l’état d’urgence sanitaire par le gouvernement du Québec. Le Musée procède à la réouverture le 20 juin 2020, après plus de trois mois de fermeture.

2021 : Création d’une sonothèque de 120 sons provenant du patrimoine maritime.  

2022 : Inauguration du parc fluvial – nouvelle génération.