fbpx

Québec accorde plus de 3 200 000 $ pour l’aide au fonctionnement de 6 institutions muséales agréées en Chaudière-Appalaches

L’ISLET, QC, le 16 déc. 2019 /CNW Telbec/ – La ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Mme Marie-Eve Proulx, annonce aujourd’hui, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, l’attribution d’une aide financière de 3 262 002 $ pour la période 2019-2022 à 6 institutions muséales agréées situées en Chaudière‑Appalaches.

De gauche à droite : Marie-Claude Gamache, directrice générale du Musée maritime du Québec, Marie-Eve Proulx, Simon Mercier, président du Musée maritime du Québec, et Jean Parent, président sortant

Mme Proulx en a fait l’annonce aujourd’hui au Musée maritime du Québec en compagnie de M. Luc Provençal, député de Beauce-Nord, de Mme Isabelle Lecours, députée de Lotbinière-Frontenac et de Mme Stéphanie Lachance, députée de Bellechasse.

« Les musées sont des gardiens de notre identité et de notre mémoire qui alimentent notre fierté collective. Par leur présence dans toutes les régions du Québec, les institutions muséales participent à la vie culturelle citoyenne en démocratisant les arts et la culture. L’aide annoncée aujourd’hui permettra à ces institutions muséales de poursuivre leurs activités et d’offrir à la population des expériences culturelles de qualité. »
Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications.

 

L’aide financière est octroyée à ces institutions dans le cadre du programme Aide au fonctionnement pour les institutions muséales (PAFIM) qui permet d’appuyer les organismes dans l’accomplissement de leur mission et la réalisation de leur plan d’action, notamment par la mise en valeur de leurs collections et thématiques, la diversification de leur programme d’activités éducatives et culturelles et le développement de leur offre aux visiteurs.

Mme Marie-Ève Proulx, de passage à l’Islet pour une annonce au nom de la ministre de la Culture et des Communications,Mme Nathalie Roy

« Les musées du Québec constituent un secteur d’activité majeur, tant en termes d’investissements publics directs qu’en ce qui concerne les nombreuses retombées économiques et culturelles qu’ils engendrent. Ils représentent également des institutions proches de la population qui valorisent la connaissance, la découverte et le patrimoine. Soucieux de permettre à tous l’accès à ces établissements muséologiques qui font la fierté des citoyens, votre gouvernement estime essentiel d’encourager leur essor dans toutes les régions du Québec. »

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Liste des institutions muséales soutenues en Chaudière-Appalaches

 

Faits saillants :

  • Lors du budget gouvernemental 2019-2020, une somme supplémentaire de 15 M$ sur 5 ans était annoncée pour le PAFIM.
  • Le 10 mai 2019, le ministère de la Culture et des Communications communiquait les résultats de l’agrément des institutions muséales.
  • Le 3 octobre 2019, la ministre de la Culture et des Communications annonçait que les subventions octroyées pour le PAFIM s’élèveraient à 61 M$. Il s’agit d’une aide financière annuelle de 20,3 M$ pour la période 2019-2022, qui comprend une bonification de 3 M$ par an prévue pour les 5 prochaines années. Elle annonçait également qu’elle accordait une enveloppe de 100 000 $ à la Société des musées du Québec pour lui permettre de tracer un portrait actuel de la main-d’œuvre du secteur muséal et de ses enjeux.
  • Au total, 96 institutions réparties dans toutes les régions du Québec ont obtenu une aide financière, dont 16 nouvelles qui n’avaient jamais été soutenues dans le passé. Un contexte très positif pour le réseau muséal, puisque les sommes accordées à la majorité des organismes, soit près de 88 % d’entre eux, ont augmenté.
  • L’aide financière offerte comporte une aide de base pour la mission de l’organisme et une aide supplémentaire pour la production.
  • Le PAFIM compte 2 volets. Le premier reconnaît la contribution des institutions muséales de portée régionale et nationale au développement culturel de leur territoire et leur rôle central dans la conservation et la diffusion du patrimoine. Le second volet réaffirme la responsabilité du Ministère à l’égard des institutions muséales gestionnaires de biens patrimoniaux protégés par la Loi sur le patrimoine culturel et confirme la nécessité de mettre en valeur ces éléments de notre histoire et d’en faciliter l’accès.
  • Le processus d’agrément sera ouvert à nouveau à l’hiver 2020 pour les institutions muséales souhaitant faire une demande.
SOURCE Cabinet de la ministre de la Culture et des Communications